Avec assez peu de vent, l'air était froid cependant, y compris dans les intérieurs, mal conçus de ce point de vue ; grands volumes d'avant la crise pétrolière aux Beaux Arts d'Aix, et pleins de vitres partout.