En société (soirées, dîners etc.), ce qui alimente la conversation, c’est ce qu’on avale et non ce qu’on dit.

Par rapport à l’histoire du marteau, hier, quelques heures après, mon fils posait les trois marteaux qu’il possède [il a reçu sans concertation trois établis-jouets en bois pour Noël !] spontanément sur leurs pans inclinés.