Les cognassiers du Japon persistent à La Tour d'Aigues, où les cerisiers hâtifs sont déjà moitié en fleurs, et les tamaris n'ont pas encore éclairci leurs bourgeons quand ici ça commence ; la glycine embaume partout et, à Pertuis, contre un mur en sortant par le nord de la ville, j'en avais remarqué une fleurie voilà deux semaines.