Tout le long de la voie ferrée de Marseille à Arles, Beaucaire, Nîmes, Montpellier, Sète, Bézier, Narbone, Toulouse, les arbres de Judée fleurissaient et les lilas avaient déjà bien commencé — comme à Apt ce jour de Pâques. Partout les prunus étaient en feuille, tous les cerisiers fleuris et souvent plus ; peupliers et micocouliers déjà bien fournis, alors qu'à Villefranche, si les arbres de Judée fleurissaient partiellement sur la rive de l'Aveyron qu'ils coloraient dans l'oblique du soir, les saules y ployaient en ne montrant que l'amorce de la feuille : une pointe sur la branche.