mardi 22 avril 2008

Après une journée entre deux avant-hier Dimanche, la journée d'hier fut magnifique dans Berlin, aérée de fraîcheur dans un temps pourtant doux et chaud au soleil, avec de rares nuages moutonnants et petits qui circulaient assez haut dans un ciel immensément bleu et continental. La lune pleine du Dimanche, première après celle d'équinoxe (soit Pâques cette année), ayant apparemment donné tout son effet, si l'on se fie au temps radieux ce matin parcouru d'un courant d'air, en renversant le climat dans ce nouvel aspect, par une sorte de... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 22 avril 2008

Marcel Proust, "À l'ombre des jeunes filles en fleurs" (Livre de poche, page 64)

"Il soufflait un vent humide et doux. C'était un temps que je connaissais ; […"
Posté par Mr Provansal à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 19 avril 2008

Il faisait froid à Berlin toute la journée d'hier, et le ciel était couvert de blancheur, quand bien même nous étions arrivés la veille à minuit en passant dans une nappe de brouillard avant quoi la lune se voyait haute et presque pleine sur la plaine, faisant jours entre de grands bancs de nuages horizontaux, plutôt effilés et hauts mais épais, opaques, portant des marques du froid plutôt que d'un vent d'altitude. Tout au long de la semaine, en descendant la Moselle par un régime de giboulées, les grillotiers et autres sujets... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 14 avril 2008

Remarque : ce billet correspond au 13 IV 2008

Il a fait une belle journée hier sur Pont à Mousson, tandis que la veille, tout le chemin depuis la Bourgogne s'était fait sous différents régimes d'averses. Aujourd'hui aussi, à Metz, le temps était nettement aux giboulées, pas froid, à peine frais ; Pont à Mousson possède une jolie place cernée par des galeries d'arcades formant trois côtés. Ce trait architectural que font les passages couverts, quand ils caractérisent une agglomération, peut généralement servir d'indice météorologique. Bologne, dont tout le centre est parcouru... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 14 avril 2008

Richard Brautigan "La dactylo d'Ernest Hemingway" (ds "La vengeance de la pelouse" ; 10/18 p. 76)

"Il a dit qu'elle se charge de tout. Il suffit de lui remettre le manuscrit, et comme par enchantement vous avez une orthographe séduisante et parfaite, une ponctuation belle à en pleurer, et des paragraphes comme des temples grecs, et elle finit même les phrases pour vous."
Posté par Mr Provansal à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 11 avril 2008

Il pleut en Bourgogne, nous sommes entrés hier dans la zone couverte par un immense nuage bas, formant presque un brouillard et des précipitations régulières ; le matin pourtant le temps s'était levé, quant à Crest pour déjeuner il faisait déjà lourd. Nous avons donc rétrogradé la saison depuis la Provence et la vallée du Rhône où déjà les cerisiers tout en fleurs, voire en feuilles pour les sujets hâtifs, le feuillage des arbres déjà tout gonfle dans le lit de la Durance, bouchant le paysage du désir plein par la gamme des verts... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 8 avril 2008

Il pleuvait dans le petit matin blafard d'Avril, les lampadaires toujours allumés par l'heure d'été, puis il a plu sans arrêt jusqu'à ce qu'à 14 h. une éclaircie interrompe la pluie, redevenant assez vite une simple accalmie. Le temps est resté gris jusqu'au soir, alors l'air était clair et lumineux, tout lavé par la pluie, l'absence quasi totale de poussière en suspension gommant tout effet atmosphérique dans la perspective et profondeur vue de l'espace : la colline semblait au-delà du muret du jardin, mais immédiatement au-delà,... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 21:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 7 avril 2008

Dimanche 7 IV 2002

Toulouse, les tamaris de la gare sont en fleurs, et sur la rive de la Garonne, un marronnier blanc a bien commencé la base de ses thyrses. Au couchant, les rayons viennent enfin par l'horizon sous les nuages en couche constante colorer les parois et dorer les reflets de la rivière dans ses courants, entre les risées.
Posté par Mr Provansal à 20:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 7 avril 2008

Les chiens ont aboyé toute la nuit, le vent venant effacer ou porter au contraire leurs aboiements. Et ce matin, l'herbe du jardin était durcie par une gelée invisible, sinon sur le thermomètre qui donnait effectivement zéro. Le soleil n'avait pas encore franchit les collines mais le ciel était déjà immense, augurant une journée radieuse et, passées quelques heures pendant lesquelles le froid persistait dans l'ampleur des ombres matinales, le soleil prenant ses marques finissait de chauffer l'air qu'il avait illuminé dès l'aube,... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 20:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 6 avril 2008

Il a fait plus froid aujourd'hui, le ciel couvert gris blanc presque sans interruption, sinon une ou deux timides embellies dans l'après-midi : ciel bleu toujours loin laissant parfois quelque raie du soleil atteindre un mur, une plante… Le vent se lève dans la nuit, brutal, et il y a beaucoup d'étoiles.
Posté par Mr Provansal à 23:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]