L'autre jour au marché du chef lieu, j'ai remarqué que l'homme en combinaison grise à double fermeture "éclair", qui vendait du fil de fer barbelé au détail à peine déballé par terre depuis le haillon de sa fourgonette, et qui avait, émergeant de sa chevelure en broussaille tout ardente d'argent, à l'égale de sa barbe en mosaïque à faire pâlir le conservateur du musée de Biot, une bosse  nue, là au milieu du crâne : un relief chauve gros comme un œuf d'autruche, qu'il coiffait pudiquement d'un bob Ricard certains jours de grand soleil, et en regard de quoi les cornettes prêtées à Moïse par Michelange sur le tombeau de Jules II ressemblent à des capuchons de stylo Bic ; cet homme donc, n'a plus cette bosse bizarre, et même monstrueuse. Ses cheveux toujours longs et d'un gris iridescent sont coiffés en arrière, étals de dignités comme sa barbe, elle aussi apaisée, peignée.