"Et puis voici, au-delà des nuages, flotille qui longeait les récifs d'Orient, l'opale se changer en rose, le rose s'amasser en strates de carmin ; voici s'étendre au nord, partout, la bleuissure du jour qui se déploie. Alors, sur la ligne des crêtes, grandit le sourcil coruscant. Une pointe de feu, piquée aux cimes des Ernici ou des Simbruini, et c'est l'insoutenable pupille, le coup d'œil rasibus, foudroyant, du bel astre, du grand falot. Les étendues grisâtres du Latium s'éclairaient et se topographiaient en ronde bosse, cependant qu'émergeait, comme ruines des bornes militaires du temps, les éclats pourpres des tours sans nom."