"La matinale pluie, à l'heure où la poule saute et bat des ailes en son enclos, où l'habitant des champs s'avance à sa fenêtre, où le soleil levant darde à travers les gouttes qui tombent ses rayons tremblants, en frappant doucement à ma cabane me réveille. Je me lève, je bénis les nuages légers et le premier murmure des oiseaux, et la fraîcheur de l'air, et les riants coteaux."