Si j'écrivais que la nouvelle politique culturelle de la France consiste à vendre à l'immense Russie de nombreux équipements de cuisine de la Sodexo, nombreux aussi sont ceux qui pourraient penser que je blague. Pourtant, il y a dans l'intitulé de l'exposition consacrée à cet autre pays euro-asiatique, et qui s'ouvre à Paris ces jours-ci (à l'occasion de la visite du président Russe), un je ne sais quoi de lèche-cul pour un pays institué comme république laïque. "Sainte Russie", le t semble de trop dans le commentaire qu'appelle en elle-même cette formule dorée.