De nouveau le ciel radieux où le soleil rayonne et de nouveau les immuables sillages dérivent lentement à la traîne de nefs véloces parcourant enfin comme jadis les champs célestes délaissés à cause de ce maudit volcan islandais.