samedi 27 novembre 2010

Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe (éd. du ministère de l'éducation nationale 1972, tome I p. 287)

"Danton, plus franc que les Anglais, disait : 'Nous ne jugerons pas le roi, nous le tuerons.' Il disait aussi : 'Ces prêtres, ces nobles, ne sont point coupables [sic], mais il faut qu'ils meurent, parce qu'ils sont hors de place, entravent le mouvement des choses et gênent l'avenir.' Ces paroles, sous un semblant d'horrible profondeur, n'ont aucune étendue de génie : car elles supposent que l'innocence n'est rien, et que l'ordre moral peut être retranché de l'ordre politique sans le faire périr, ce qui est faux."
Posté par Mr Provansal à 15:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 12 novembre 2010

Détail d'un immeuble de Fernand Pouillon, à la Tourette (Marseille)

Posté par Mr Provansal à 19:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 11 novembre 2010

Je profite de ce jour de pluie d'une monotonie circonstanciée, sinon le leurre, ce matin, qu'il allait faire une jolie journée, pour annoncer que, depuis cet été, ce blog a déménagé. Le village, jusqu'au printemps, dont on ne voyait plus le terrain de boules sous l'effet des brumes matinales, se trouvait à cinq cents et quelques mètres d'altitude dans le nord de l'Aveyron, non loin de la Lozère. C'était un endroit frontalier de plusieurs aires géographiques, et les prévisions de la météo nationale pouvaient y paraître caduques. Par... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 19:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 4 novembre 2010

Paul Cézanne, lettre à son fils, 8 septembre 1906 (citée par M. Pleynet, in Cézanne, éd. Folio p. 101)

"Mon cher Paul,Aujourd'hui (il est près de onze heures) reprise impressionnante de la chaleur. L'air est surchauffé, pas un brin d'air. Cette température ne doit être favorable qu'à la dilatation des métaux, favoriser les débits de boisson, remplir de joie les marchands de bière, industrie qui semble prendre des proportions respectables dans Aix, et les prétentions intellectuelles de mon pays, tas d'ignares, de crétins et de drôles. Les exceptions, il peut s'en trouver, ne se font pas connaître."
Posté par Mr Provansal à 22:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]