jeudi 5 mars 2009

Il y avait une mince pellicule de neige ce matin sur les toits, sur la pelouse, sur la balustrade, sur les branches. La colline la plus importante (à 800 m.), au sud-Est, semblait d'un vert turquoise par le mélange de ses tons d'herbe sèche et cuite, de mousse et de boue, transparaissant sous le blanc bleuté par le froid de la neige. La journée a évolué ensuite en éclaircie, la neige fondant, et s'il y eut d'infimes ondées, soudaines comme des postillons, l'après-midi fut belle, parfois ensoleillée, mais a plupart du temps légèrement... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 21:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 4 mars 2009

Une espèce de temps dégueulasse, d'un froid plein d'antipathie, et humide au possible ; et pas tant aux moments de pluie, ou de neige, assez peu nombreux finalement, que sous cette espèce de brume invisible et sans mystère. Le vent ample, instable et agressif qui avait commencé de souffler ce matin n'avait rien pour plaire. Rétrospectivement, au regard de ce qu'il apportait, on se dit que certains a priori sont fondés, y compris si l'on ignore sur quoi.
Posté par Mr Provansal à 21:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mardi 3 mars 2009

La moindre nuée prend une allure d'hiver, et le moindre rayon du soleil est un printemps. Ainsi, ce matin la brume bouchait la vue à mi-hauteur des vallons, puis une bise gelée s'est mise à cingler de travers, sans vigueur mais avec du piquant. Puis, prodigieusement aimerait-on dire, le ciel s'est levé assez progressivement jusqu'à ce qu'il soit suffisamment haut pour que l'on considère qu'il était levé. Dès lors les recoins abrités prirent des airs printaniers, puis ce fut tout le ciel, et tout. Un petit vent frais continuait de... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 21:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 2 mars 2009

La pluie d'hier dégageait une ample odeur de terre et de douceur par laquelle les escargots sortent. Ce matin, on n'y voyait pas à cent mètres, mais cette brume d'est dissipée par des éclaircies successives. Laissant filtrer quelque raie du soleil en milieu de journée. Puis ce soir le ciel fut de plomb, sans pluie, montrant à l'extrémité de son lourd bourrelet, plein ouest, un bandeau de couleur chaude, changeante avec l'heure qui passait, prise dans l'étau de ce ciel et du plateau formant le sommet des collines.
Posté par Mr Provansal à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 28 février 2009

La journée s'annonçait magnifique, et une brise matinale s'est mise à souffler, depuis l'ouest, mais tournant bientôt de-ci de-là. Un vent actif, décrochant le linge sur la corde, et inconstant. On pouvait penser par moment qu'il était tombé, puis on constatait que c'était encore du linge qui était tombé. Bref, une matinée très douce pour la saison, avec ce vent qui transportait un voile dans le ciel. D'abord une série de sillages d'avions, tous parallèles, déclinant la même baïonnette une dizaine de fois (c'est peut-être un peu... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 21:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 27 février 2009

Il a encore fait une belle journée, avec des mouches ; fraîche le matin mais sans gelée. Une légère brume chaleur vint même atténuer les reliefs de la vallée en fin d'après-midi.Il y avait des crocus chez Mme R., chez qui nous avons également dégagé puis taillé un cotonastère envahi par un chèvrefeuille qui l'avait mélangé depuis dix ans peut-être, visuellement, à un pied de rosier. (Cette dame continue d'ouvrir les paquets de biscuits dont ses mains ne viennent pas à bout à l'aide de ses dents, je le note surtout parce qu'elle a 90... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 21:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 26 février 2009

Dans le ciel bleu et saisissant du matin, au-dessus des champs encore blanchis, les sillages d'avions se comptaient treize à la douzaine. Il y en avait en cours de route, d'autres encore frais, certains de la veille, ce qui voudrait dire vraiment peu de vent, ou longuement dérivés. La question se pose : pourquoi y a t-il des sillages d'avions visibles en grand nombre certains matins, et pas d'autres, lorsque le ciel est dégagé (bien entendu) ? La réponse aussi : c'est selon les mouvements des masses d'air. C'est d'ailleurs pour cela... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 21:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 25 février 2009

Bourdonnement fricatif de mouches sous l'idéal du ciel passé le coup de gel matinal, que l'appel réitéré des tourterelles célébrait. Mouvement de corneilles sur les cheminées, qui ne font qu'un bruit de frottement dans l'air.
Posté par Mr Provansal à 12:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 24 février 2009

La lumière était blême au levé du jour, mais il faisait remarquablement doux. C'est ensuite, vers 9 h., qu'il s'est mis à cailler : un froid humide qui vous transperce. Puis une bise du nord s'est levée sur le tout : à tous les stands du marcher, dans toutes les conversations, il était question de ce mouvement du chaud vers le froid, puis éventuellement de ce petit vent qui ne donnait qu'une envie. Puis, chose rare, il satisfit bientôt l'envie qu'il avait commencé par donner, transportant sur nous le soleil. Alors il s'est mis à faire... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 22:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 21 février 2009

La perspective atmosphérique découpait clairement les reliefs de la Margeride, hier, en plans de collines graduant le lointain ; la journée a été magnifique, et plus froide le matin que le soir, contrairement à aujourd'hui. En effet, les marques du gel ne sautaient pas à la figure ce matin, mais un ciel moins resplendissant semblait l'expliquer. Par la suite, une bise glaciale s'est levée, vers 11 h. Mais le ciel n'en a été que plus beau.
Posté par Mr Provansal à 21:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]