samedi 6 juin 2009

On devine que les formules de "gauche" et de "droite" pour qualifier les partis politiques trouvent leur origine (commune) dans l'ordre d'affichage, d'une "extrémité" à "l'autre" des panneaux installés à cet effet, comme des emplacements réservés. On peut observer d'une part, que José Bové dans certaines régions se retrouvera toujours derrière un pot de fleurs, d'autre part, que sur cet affichage pour les élections européennes en cours, un parti du centre se retrouve à gauche d'un parti... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 22:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 4 juin 2009

Salut Martial

À croire que j'aurais eu ma chance d'entrer dans l'auditorium, en admettant qu'ils avaient laissé passer toutes les plus belles chaussures, et que j'étais arrivé trop tard : l'hôtesse ne trouvait plus mon nom sur la liste et j'ai dû passer par le guichet des non-inscrits, dont je ne figurais pas non plus sur les listes, et à qui j'ai dû expliquer qu'il y avait une liste à part, selon les chaussures portées par l'invité, etc.
Posté par Mr Provansal à 21:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 3 juin 2009

Poulet rôti, pommes de terre sautées, asperges, fraises

Ça me rappelle mercredi en 15, les amuses gueules de l'inauguration au Musée Magritte, à Bruxelles : la douzaine de sortes de ramequins différemment garnis (ajoutez une seconde douzaine pour les douceurs, puis passèrent de petites assiettes, à nouveau différemment garnies : ris de veau aux morilles, etc.), et le Sancerre qui coulait à flot. Et quelle n'avait pas été ma surprise lorsque, alors que les buffets n'étaient pas encore garnis, que ne coulait qu'un peu de soda, d'eau plate ou non, lorsque nous formions une file d'attente,... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 22:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 2 juin 2009

Carlo Emilio Gadda, La Connaissance de la douleur (Points Seuil, p. 141)

"L'ouragan, ce jour là comme bien d'autres, parcourait avec de longs hurlements les gorges hostiles des montagnes, pour se jeter en ressortant contre logements et fabriques. Après un cumul funèbre de ses rancœurs, il déchaînait ses foudres au travers du ciel, à la façon d'un capitan de lanciers qui fait bombance un soir de sacs et de rapines, parmi les lueurs sinistres et les détonations. Ce vent qui lui avait enlevé son fils vers des cyprès d'oubli, semblait la pourchasser, elle aussi, dans chaque embrasure : à son tour. Sous la... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 22:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 1 juin 2009

Un orage, violent, dans la nuit d'avant-hier à hier, a donné lieu à une coupure de courant électrique. Je passe sur les détails : pas possible de faire fonctionner l'ordinateur nécessaire aux fournitures d'un blog. Cela s'ajoutant de surcroît à l'orage intérieur qui me donne très modérément envie de rendre compte du temps qu'il a fait chaque jour. J'ajoute (à mon tour), à l'adresse aimable de mes 3, 6 lecteurs réguliers (changeant peut-être aussi), qu'il ne faudra pas s'étonner d'éventuels changements ici. Ce soir, trois ou quatre... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 21:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 28 mai 2009

Ciel convenablement meublé, haut, sur fond marmoréen, voire carrément calcaire sur l'horizon au sud, parcouru de courants d'air sternutatoires, singulièrement sous l'ombrage d'un érable. Le thermomètre oscille autour de 25 degrés, contre seulement 18 avant-hier, lorsqu'il a plu pour finir cette journée contraste au regard des records historiques du joli mois de Mai.
Posté par Mr Provansal à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 25 mai 2009

Rétro alto

Comme on sait, ce mois de mai serait le plus chaud depuis 1940. À ce propos, mon voisin m'a raconté que cette année là, il était placé dans une ferme et qu'alors, les mois qui ont suivi, ils ont fané tous les dimanches parce que la pluie empêchait le travail du lundi au vendredi. Nous avons donc eu une journée chaude, ensoleillée, parcourue par un vent étouffant de chaleur, sec et ample comme celui d'un brasier, donnant une teinte singulière à la végétation luxuriante, dépareillée dans ce désert de ciel. Les peupliers lombardofrioulis... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 24 mai 2009

Au sud du Lot, ce matin vers 6 h. le temps était clément. Il y avait, à un endroit dans le ciel bleu naissant, une risée semblable en tout point à celles que l'on voit sur la surface des eaux. C'était un petit morceau de ciel tremblé par on ne sait quelle minceur du vent, et qui s'étalait sur une petite zone, circulaire, au sein d'un nuage plus important, tout emmêlé, disparate, muni de quelques fusées, haut en altitude, et seul. Par la suite, la journée ressemblait à un four, avec des nuages flous au couchant, semblant lourds. Il y a... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 22:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 23 mai 2009

Le jour se lève excessivement tôt, et beau, sur Bruxelles, mâtiné d'un courant d'air de saison, mince et généreux qui colporte, éparses, les sillages en explosions itératives de quelque voiture passant. Vivant écho, pré-dominical par le calme où il circule, des trainées blanches, d'une écume consumée : gouttelettes en suspens mais sans pluie, laissées par les avions derrière eux sur la voûte diurne, azurée, qui coiffe la ville. Où nulles autres rivaux que de fines pelotes, écheveaux en désordre, quoique peignés, d'un blanc aimable, ne... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 19 mai 2009

Temps changeant, à Bruxelles, notamment des coups de vent ce dimanche, avec coda le lundi, mais également trois gouttes de pluie — chaque jour en fin d'après-midi. Cependant, les éclaircies sont nombreuses, systématique le matin : celui-ci, vers 7 h. était nimbé de lumière qui venait jouer dans les frondaisons des marronniers (aux thyrses taries de toute blancheur). Il n'y avait qu'un nuage, étal, aux extrémités masquées par les maisons, vers l'Est, peigné, en forme d'arête de poisson, ou demi arête, les franges baroques s'orientant... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 20:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]