dimanche 15 mars 2009

La nuit était douce, propice à l'ivresse, après une journée très belle et voilée irrégulièrement. Ce matin, il fait carrément chaud, dans le registre iconographique du "nuvole", blanc sur fond d'azur, avec un ensemble gris et dense qui vient du sud, et parfois un courant qui sent brièvement la pluie. Le lumineux soleil domine néanmoins.
Posté par Mr Provansal à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 13 mars 2009

Toute la journée était printanière ; ce soir, une odeur charme la nuit d'herbe fraîche et d'humidité, résonnant de bruits calmement répartis. Au premier instant, cela semble grandiose.
Posté par Mr Provansal à 21:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 12 mars 2009

Ce matin, j'ai acheté des clous au poids dans une station essence, et le pompiste a dit, en servant un autre client, qu'il avait vu l'hirondelle, entendue d'abord, dans le nid qui se trouve fiché sur une poutre de son garage. Effectivement, il a fait une journée magnifique ; les jardins embaument la violette. Chez Mme R. il y avait aussi de beaux crocus bleu, plus gros que les jaunes ouverts les semaines passées, et les fleurs du cognassier, encore tout enroulées en cônes, ne sont plus de simples bourgeons pommés. Le... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 21:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 11 mars 2009

Maintenant, à l'heure de préparer le dîner, c'est un rectangle d'un bleu dense témoignant du jour qui se découpe dans le haut de la fenêtre de la cuisine. Pour cela, il a fallu que la pleine lune d'équinoxe accable notre sommeil la nuit dernière, doublée du miaulement insistant des chats. Y compris Bikini, qui m'a tiré du lit à force de supplications, à je ne sais quelle heure, et m'a précédé jusqu'à la porte du jardin dès que j'étais levé. Dehors, sur la pelouse aux pâleurs lunaires, la silhouette noire et floue de Myrtille, l'angora... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 10 mars 2009

Temps froid, venté, pas marrant même si dans un rayon du soleil matinal tout le monde peut sembler ravi. C'est que ça change. Ces derniers jours, si le temps n'était pas simplement hostile, il était au moins voilé ou venté, généralement dans une lumière froide, voire blême. J'ai pu semer des petits pois et des fèves, entre midi et 13 h., la terre du dessous pâlissant assez vite au contact de l'air, le sol un peu tiède, agréable. Puis le temps s'est mis au gris, et depuis 18 h. il pleut. D'abord léger, inconstant, et finalement un... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 5 mars 2009

Il y avait une mince pellicule de neige ce matin sur les toits, sur la pelouse, sur la balustrade, sur les branches. La colline la plus importante (à 800 m.), au sud-Est, semblait d'un vert turquoise par le mélange de ses tons d'herbe sèche et cuite, de mousse et de boue, transparaissant sous le blanc bleuté par le froid de la neige. La journée a évolué ensuite en éclaircie, la neige fondant, et s'il y eut d'infimes ondées, soudaines comme des postillons, l'après-midi fut belle, parfois ensoleillée, mais a plupart du temps légèrement... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 21:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 4 mars 2009

Une espèce de temps dégueulasse, d'un froid plein d'antipathie, et humide au possible ; et pas tant aux moments de pluie, ou de neige, assez peu nombreux finalement, que sous cette espèce de brume invisible et sans mystère. Le vent ample, instable et agressif qui avait commencé de souffler ce matin n'avait rien pour plaire. Rétrospectivement, au regard de ce qu'il apportait, on se dit que certains a priori sont fondés, y compris si l'on ignore sur quoi.
Posté par Mr Provansal à 21:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mardi 3 mars 2009

La moindre nuée prend une allure d'hiver, et le moindre rayon du soleil est un printemps. Ainsi, ce matin la brume bouchait la vue à mi-hauteur des vallons, puis une bise gelée s'est mise à cingler de travers, sans vigueur mais avec du piquant. Puis, prodigieusement aimerait-on dire, le ciel s'est levé assez progressivement jusqu'à ce qu'il soit suffisamment haut pour que l'on considère qu'il était levé. Dès lors les recoins abrités prirent des airs printaniers, puis ce fut tout le ciel, et tout. Un petit vent frais continuait de... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 21:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 2 mars 2009

La pluie d'hier dégageait une ample odeur de terre et de douceur par laquelle les escargots sortent. Ce matin, on n'y voyait pas à cent mètres, mais cette brume d'est dissipée par des éclaircies successives. Laissant filtrer quelque raie du soleil en milieu de journée. Puis ce soir le ciel fut de plomb, sans pluie, montrant à l'extrémité de son lourd bourrelet, plein ouest, un bandeau de couleur chaude, changeante avec l'heure qui passait, prise dans l'étau de ce ciel et du plateau formant le sommet des collines.
Posté par Mr Provansal à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 1 mars 2009

Georges Bataille, Le Bleu du ciel (10/18 p. 178)

"Tandis que nous remontions la vallée du Rhin, une pluie fine tombait. Les rives du Rhin étaient grises, mais nues et sauvages. Le train longeait, de temps à autre, un cimetière dont les tombes avaient disparu sous des jonchées de fleurs blanches."
Posté par Mr Provansal à 20:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]