dimanche 7 décembre 2008

Piraterie

Les voilà plus à l'aise, les armateurs de navires en tous genres, dans le rôle de la victime : ils répondent aux questions, sont prêts à faire un petit exposé circonstancié. Une escorte militaire pour ramener au port d'attache de force les pétroliers aux cuves pleines à craquer, et vétustes, lancés sur l'océan en dépit du bon sens et au mépris de la loi pour rentrer dans les frais un dernier petit coup, et qui finissent par faire naufrage avec leur cargaison, ils n'en n'ont pourtant jamais la demande…
Posté par Mr Provansal à 21:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 7 décembre 2008

Il avait un bon coup de gel ce matin, les toits restant blancs jusque tard dans la matinée, à l'ombre, car le ciel était resplendissant. La grue avait quasiment fait demi tour depuis la veille. En fait, le vent n'était pas sensible, mais avait bien tourné, l'influence devenant continentale. Des petits signaux graphiques formés par des nuages ou les sillages d'avions, parfois dans un ton chaud se détachant sur un ensemble éteint ou sombre, en fin d'après-midi ; d'autres fois dans des tons clairs sur l'azur effacé du ciel froid. La... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 20:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 6 décembre 2008

La flèche de la grue du chantier voisin pointait invariablement vers l'Est depuis hier soir, lorsqu'entre midi et deux elle a tourné d'un peu moins de 45 ° vers le sud : indiquant donc le sud-Est. Le vent avait tourné, aussi, venant moins directement de l'océan, le ciel dense mais assez peu épais qui circulait bas en ménageant de nombreuses trouées de ciel bleu s'est mué en grande éclaircie dans le début d'après-midi, non sans nous avoir lardés de quelques traits raides, quoique penchés (vers l'Est évidemment), d'une pluie peu... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 21:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 5 décembre 2008

Le vent n'a pas cessé de souffler, donnant bien du mouvement dans le ciel, et jusqu'à quelques éclaircies. Mais périodiquement, d'une pluie incertaine sortait tout à coup une ondée foudroyante de traits obliques, ne durant que rarement plus d'un quart d'heure. Le ciel demeurant gris, avec des zones de ciel bleu généralement à l'écart, puis la lumière tournant aux ors pour un instant sans que le soleil soit direct. C'était finalement un temps plutôt enthousiasmant, n'incitant pas à sortir quoique peu froid, mais enfin vivant. De large... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 20:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 4 décembre 2008

Il fait ce qu'on peut appeler un temps de merde, et qui ne finit pas de s'adoucir : 9 degrés ce soir. Mais un vent très ample et sagace s'est levé dans la nuit, la pluie abonde enfin, ce qui change du compte-goutte dispersé sur le secteur ces derniers jours. Qui plus est, la communication en direct avec Boris Toumanov a été "coupée" (selon l'expression du journaliste au journal de 22 h. qui a ajouté que c'est "un des risques du direct" : les intempéries ?) avant même d'avoir pu commencer. Il devait évoquer... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 22:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 3 décembre 2008

Albert Cohen, Mangeclous (éd. Gallimard, 1938, p. 7)

Le premier matin d'avril lançait ses souffles fleuris sur l'île grecque de Céphalonie. Des linges jaunes, blancs, verts, rouges, dansaient sur des ficelles tendues d'une maison à l'autre dans l'étroite ruelle d'Or, parfumée de chèvrefeuille et de brise marine.
Posté par Mr Provansal à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 1 décembre 2008

Rideau de scène

Il semble que cela fasse déjà 3 fois, en un seul mois, que la police empêche l'accès de personnes, notamment des journalistes, à des débats qui leur étaient en principe ouverts : une fois sur des questions relatives à l'éducation nationale, une autre fois pour décider de l'avenir du Centre National de la Recherche Scientifique, et cette fois-ci pour les "états généraux de la presse". Et il n'y a que 30 jours en novembre, dont deux fériés.
Posté par Mr Provansal à 21:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 30 novembre 2008

Les journées se sont ressemblé jusque avant hier encore, gelées insistantes, froid sec et vif sous un ciel lumineux, avec cependant des nuées marmoréennes toute la journée, puis quelques fuyantes d'altitude au couchant. Hier matin, le ciel était entièrement rose au levant, par larges nappes floues passées horizontalement d'un coup d'aero-graphe au dessus des collines. Le temps s'apparentait à celui de la veille : lumière rasante et pâle sinon locale, mais une bise agile s'est levé rapidement, donnant l'impression sur le vert grisé des... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 14:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 27 novembre 2008

Nous avons eu deux belles journées consécutives, mais d'un froid peu commode, à moins 2 degrés ce matin, tandis que le ciel était limpide, comme le laissait présager les étoiles de la nuit, Orion notamment, formant un arc plus large à présent. On voyait ce matin depuis le plateau, loin vers l'ouest, un morceau de gorge se dessiner dans la vallée car une brume y subsistait, ce qui n'était pas le cas en amont. La montagne était couverte d'une bonne couche de neige magnifique par l'absence de nuage. Il y en avait quelques-uns cependant,... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 21:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mardi 25 novembre 2008

La nuit d'avant-hier à hier, un vent terrible a soufflé, démontant une cabane de jardin dans le voisinage. Et ce vent de tourmente a porté des nuages froids mélangés d'une petite pluie tournant par instant à la neige, mais le vent était tombé, alors que ce temps est resté toute la journée d'hier. Ce matin, il y avait du grésil, par un froid de canard polaire, et peu d'espace sous le ciel couvert. Mais le ciel bleu, toujours clair par grand froid, a fait son apparition vers le nord-ouest en fin de matinée. La moitié des bancs... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 21:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]