mercredi 8 octobre 2008

Il s'est mis à pleuvoir dans le commencement de la nuit, hier soir ; quelques gouttes rarissimes d'abord, une toutes les minutes vers 21 h. Puis il s'est mis à pleuvoir un peu plus abondamment vers 23 h. Sur la route du village voisin, au retour, la pluie lente et régulière ayant pris un rythme de croisière, on pouvait voir des quantités anormales de brindilles et de bogues en tous genres, de châtaignes ou de noix écrasées, mêlées à la route mouillée. Il faisait délicieusement doux, encore 14 degrés à minuit, dans la pluie fine, qui... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 20:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mardi 7 octobre 2008

Deux journées consécutives exceptionnelles de douceur, donnant à la saison tout le support fantasmatique à ceux qui pronostiquent un été de la saint Martin, indien, ou je ne sais quoi. Résultat, difficile de ne pas laisser ouvertes les fenêtres pour capter un peu de cette douceur et la tenir tout l'hiver en nos murs, la maison s'est remplie de mouches. Car se fut depuis hier la sortie bis ou ter des lézards, de quelques gros bourdons au vol mal exercé, des abeilles aventureuses parmi les pampres attardés, etc. Dans les obliques... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 5 octobre 2008

Il a fait froid, 5 puis 8 degrés hier, et jusqu'à 16 ; mais entre 14 et 16 degrés dans la cuisine. Un temps constamment beau là-dessus, lumineux, avec parfois un ciel envahi de nuages floconneux reliés en nappe, ne faisant qu'amoindrir la lumière, et, momentanément, la température, puis un drôle d'ensemble de nuages formidablement polaire qui restait un moment éclairé de blanc avec quelques couleurs lorsque le soleil avait disparu dans le ciel ; striés de telle sorte qu'il est difficile que d'en trouver un meilleur exemple que les... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 22:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 3 octobre 2008

C'était une journée à 8 degrés, couverte, mais avec toujours une percée de ciel pas loin, sans éclat cependant, un ciel bleu pâle. Il avait plu, peut-être même venait-il de pleuvoir, on pensait bien qu'il allait pleuvoir ; il aura plu. Mais sans caractère, il y avait du vent, un petit vent glacial, que transperçaient à peine les rayons matinaux du soleil hasardeux, généreux aussi, mais pauvre… Ce temps frisquet au soleil passager, mal assuré, a duré jusqu'à ce qu'il se mette à pleuvoir des cordes, soudain, crac, en fait c'était déjà... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 21:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
jeudi 2 octobre 2008

Une petite pluie s'est mise à tomber dans le début de la nuit, hier, discrète mais qui trempe dès qu'on s'y aventure, et constante, si bien que jusqu'à présent, s'il y a eu quelques arrêts, ils étaient comparables avec ceux d'un bus, et les accélérations momentanées aussi.
Posté par Mr Provansal à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 1 octobre 2008

Un grand service

Si vous étiez au festival d'Avignon le 21 juillet, vous pouvez peut-être faire quelque chose en cliquant là.
Posté par Mr Provansal à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 1 octobre 2008

Le temps couvert, comme à la pluie, toute la matinée, sans qu'il pleuve pourtant mais l'humidité rendant une fraîcheur insidieuse ; cela tournant ensuite en une bruine imperceptible, que l'on peu traverser sans se couvrir tandis que le sol est visiblement trempé sous un ciel blanc tirant au gris à mesure que l'on baisse le regard sur l'horizon. Ce temps dans les 12 degrés, quand une espèce de vent discret se mit à faire bouger seules les balançoires aux portiques, valser les hautes ramures délaissées par l'été. Dès lors, les zones... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 17:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 29 septembre 2008

Il a fait doux, mais froid dans les maisons, avec un vent vif portant le prénom de l'hiver parmi les feuillages, qui tiennent bon cependant, et l'on voit pointer le bout du nez du fantasme d'une arrière saison, été indien ou de la saint Martin, comme on voudra.
Posté par Mr Provansal à 21:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 28 septembre 2008

Il faisait doux cet après-midi dans le Limousin, les feuillus commençant à moirer d'une pellicule chaude le cisellement en ostinato qui forme la couverture des forêts. Un vent d'Est suffisait à tendre les voiles des embarcations sur les lacs tandis qu'un grand ciel d'un bleu plutôt clair se veinait de fin nuages, se décomposant les uns les autres comme issus d'un même voile. Sur les causses du Lot, le soir, la lumière était dorée, faisant resplendir sous un ciel limpide l'oranger des arbres courts ; la visibilité, dans la vallée,... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 22:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 26 septembre 2008

Il y a encore des hirondelles, qui virent dans le ciel du soir, mais de plus en plus tôt, et les mailles formées par le modelé de la végétation, sur les bosquets à flanc de colline, dans l'échelonnement des voussures sur la perspective des verdures, montrent une frange du plus bel or ; dont l'articulation de celle sur le dôme de chaque  arbre avec celle des arbres environnants, si l'ensemble était régulier et constant, dessinerait des écailles.
Posté par Mr Provansal à 20:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]