lundi 7 avril 2008

Les chiens ont aboyé toute la nuit, le vent venant effacer ou porter au contraire leurs aboiements. Et ce matin, l'herbe du jardin était durcie par une gelée invisible, sinon sur le thermomètre qui donnait effectivement zéro. Le soleil n'avait pas encore franchit les collines mais le ciel était déjà immense, augurant une journée radieuse et, passées quelques heures pendant lesquelles le froid persistait dans l'ampleur des ombres matinales, le soleil prenant ses marques finissait de chauffer l'air qu'il avait illuminé dès l'aube,... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 20:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 6 avril 2008

Il a fait plus froid aujourd'hui, le ciel couvert gris blanc presque sans interruption, sinon une ou deux timides embellies dans l'après-midi : ciel bleu toujours loin laissant parfois quelque raie du soleil atteindre un mur, une plante… Le vent se lève dans la nuit, brutal, et il y a beaucoup d'étoiles.
Posté par Mr Provansal à 23:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 6 avril 2008

6 IV 2002

Temps dégagé en fin de matinée : "le rôti est excellent, un message pour la cuisinière / c'est parce que c'est pris dans l'échine, pour que ça soit pas trop sec" répond la serveuse. On trouve des brocoli sauvages et des pois mangetout, d'Espagne, au marché de la collégiale N. D. où je suis entré pour visiter le clocher. Pas possible, mais des femmes vues autour de l'autel, vacant, arrangeaient des fleurs dont un seau de pivoines roses, les premières. Au reste, des branches de lilas et de fruitiers abondent, toujours moins... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 23:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 5 avril 2008

Même journée qu'hier mais plus forte encore, bénéficiant de l'élan de la veille, dont ce fut aujourd'hui la confirmation. Avec cette nuance d'un coup de vent léger et frais (bienvenu même) depuis l'ouest entre 16 h. 30 et 18 h. — il y a même un scooter et quelques jeunes personnes autour du banc en ciment sur le terrain de boules, qui échangent quelques mots dans le début de la nuit.
Posté par Mr Provansal à 21:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 5 avril 2008

5 IV 2002

Les peupliers, communs et d'Italie, n'ont, à Villefranche et en amont, que de très petites feuilles qui laissent encore voir le profil à chaque branche de l'arbre, c'est aussi le fait des frênes, hêtres, tilleuls et noisetiers. Les pommiers bourgeonnent, en prémisse du galbe de leur fruit : l'extrémité externe du pétale rougit d'un rose franc sur le blanc comme les joues d'une jeune femme dépassée par les évènements et, ici, les glycines dont on ne voit que des violettes dites bleues (ou l'inverse), commencent et n'ont par endroit... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 21:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 4 avril 2008

C'était aujourd'hui la première journée de printemps pour de bon, m'a-t-il semblé ; je veux dire par là les indices de l'été, avec un temps magnifique, des essaims de moucherons, les gros bourdons en croisière, les abeilles nombreuses, l'absence de toute question quant au fait de mettre une veste ou non, et puis les bruits dehors. Il y avait non seulement des voix, des chants d'oiseaux, la sensation acoustique de présence dans les rues, mais encore le sifflement continu d'une scie circulaire. Il faisait encore 12 degrés à la tombée de... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 4 avril 2008

4 IV 2002

Tout le long de la voie ferrée de Marseille à Arles, Beaucaire, Nîmes, Montpellier, Sète, Bézier, Narbone, Toulouse, les arbres de Judée fleurissaient et les lilas avaient déjà bien commencé — comme à Apt ce jour de Pâques. Partout les prunus étaient en feuille, tous les cerisiers fleuris et souvent plus ; peupliers et micocouliers déjà bien fournis, alors qu'à Villefranche, si les arbres de Judée fleurissaient partiellement sur la rive de l'Aveyron qu'ils coloraient dans l'oblique du soir, les saules y ployaient en ne montrant que... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 11:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 2 avril 2008

ATTENTION

D'ici deux mois environs, ce blog changera d'adresse. J'informerais à l'avance de la nouvelle adresse, puis du changement effectif.
Posté par Mr Provansal à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 2 avril 2008

Le temps couvert ce matin s'est levé doucement, et l'après-midi était lourdement printanier, par la présence de nuages bas, la chaleur d'une pluie à venir, la chaleur assommante déjà par moments au soleil ; j'ai vu un beau papillon jaune-vert chez Mme R. À 17 h. il faisait encore 18 degrés, le temps est resté lourdement tiède tout le temps, épuisant, sauf sur le coup de 13 h. dans la vallée du Lot, un courant d'air descendant fraichement par l'amont, les hirondelles jouant à effleurer la surface lisse et abondante, y compris en... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 20:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 1 avril 2008

Il a fait bon au soleil toute la journée, sans vent sensible dans l'air mais le passage parfois de nuages plus étendus et denses qui obscurcissaient l'éclairage, ternissaient l'éclat des choses rendant leur lumière comme sous-exposées. Il y a eu des nuages distants les uns des autres, le ciel en combinant plusieurs catégories, d'altitudes, d'autres plus bas, isolés et galbés, des sillages lointains d'avions, tous nuages petits, épars, y compris certains en forme de poisson. C'est le premier soir que je fais la vaisselle à la lumière... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 20:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]