lundi 10 mars 2008

Le jour s'est levé dans une brume fine, derrière laquelle il y avait du soleil. Celui-ci prenant progressivement les devants de celle-là, c'est une matinée qui a commencé claire et peu froide, modelée dans l'épaisseur de ses espaces par les piaillements d'oiseaux nombreux. Ce moment se trouvait déjà parcouru d'une brise timide, courant depuis l'Est et peut-être le nord, mais sûrement de plus en plus vive. Les balançoires se balançaient seules dans les jardinets. Les vent s'est épaissi, tournant le ciel au gris sans nuages précis ou... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 18:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 9 mars 2008

Il aura fallu deux nuits au vent printanier pour faire effet ; ce matin, c'était tout un lot de promesses et de chants d'oiseaux dominicaux dans la lumière douce et fraîche des environs de l'équinoxe qui enveloppaient l'ambiance électorale. Il y avait dans l'air cette idée d'un passé, qui est maintenant, dont la durée serait pour toujours : les quads continueraient de rouler en faisant jouer à plein la puissance de leur moteur pour exister, les mésanges seraient toujours plus menues, les chiens continueraient de chier au pied des... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 7 mars 2008

Est-ce un vent printanier qui caresse ce soir, quand le jour a été nuageux et bien froid ?
Posté par Mr Provansal à 22:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 6 mars 2008

Le vent a soufflé toute la nuit ses mouvements d'épouvante, notamment par un rideau extérieur, attaché, parce qu'il n'y a pas de mouches l'hiver, et qui venait porté par le vent appuyer sur la poignée de la porte hors de la maison comme si quelqu'un avait essayé de l'ouvrir de façon craintive, toutes les dix minutes, mais sans régularité, bien-sûr. Ce matin pourtant le vent était tombé, la température avec, et le temps, sa lumière, était splendide, donnant comme l'accolade au regard qu'on y promène. Il y avait d'immenses nuages en... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 23:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 5 mars 2008

Marcel Proust ("Du côté de chez Swann" Folio p. 112)

Il avait commencé par agacer mon père qui, le voyant mouillé, lui avait dit avec intérêt :— Mais, monsieur Bloch, quel temps fait-il donc ? est-ce qu'il a plu ? Je n'y comprends rien, le baromètre était excellent.Il n'en avait tiré que cette réponse :— Monsieur, je ne puis absolument pas vous dire s'il a plu. Je vis si résolument en dehors des contingences physiques que mes sens ne prennent pas la peine de me les notifier.— Mais, mon pauvre fils, il est idiot ton ami, m'avait dit mon père quand Bloch fut parti. Comment ! il ne peut... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 22:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 5 mars 2008

Le vent, vif et inconstant toute la journée d'hier, s'est mis à souffler glacial (au sens propre) en fin d'après-midi, hier, promenant d'infimes flocons de neige en travers, pinçant et voletant. Il a soufflé toute la nuit avec véhémence, et ce matin, l'herbe contenait un peu de neige qui restait la dans la verdure du gazon depuis la nuit. La température de 2 degrés depuis hier soir n'est montée vers 3 ou 4 qu'à midi, et il y avait un caillot de glace entre les souches des feuilles de bettes du jardin. Toute la matinée, la neige ne... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 22:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 4 mars 2008

Gautier-Sauvagnac en taule !

Sympathie pour le mouvement de grève des caissières de supermarchés ; dont le secrétaire de la c.f.d.t. rappelait ce matin à la radio que certaines ont été mises à l'amende pour avoir pris dans leur caisse des tickets de bonus qui ne leur revenaient pas en principe. J'insiste, elles ont pris non pas de l'argent, pas de la FRAÎCHE, mais juste de quoi acheter à prix réduit dans la boutique même à laquelle elles permettent de tourner.
Posté par Mr Provansal à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 4 mars 2008

Le jour s'est levé hier dans une brume haute, avec encore 8 degrés ; cela s'est transformé en pluie fine et insidieuse, refroidissant tout par présence humide, et ce n'est qu'à la nuit tombant que l'on a pu voir, entre des masses nuageuses mouvantes, le bleu foncé du ciel quasi nocturne animé de chants d'oiseaux constants, d'appels périodiques, voilés. Il avait un peu neigé ce matin puis c'est devenu comme une pluie, retournant à la neige vers 8 h. Là, de gros flocons semblables aux plumes d'un oreiller, lents et sûrs, puis une neige... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 2 mars 2008

Des journées de brume légère et filtrant le soleil méridional, pas sa chaleur, puis hier au sud de Clermont dans un passage de beau temps, touffes des arbres fleuris blancs sur l'étendue verte des pousses du blé tout juste sorti, suivi plus au sud encore par un brouillard léger dont les gouttes d'eau se formaient par moments en pluie fine jusqu'à la maison, où ce temps a duré jusqu'au soir et s'est levé sur une journée radieuse et chaude, couvrant de bourgeons et d'amorces de feuilles la totalité du cognassier.
Posté par Mr Provansal à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 24 février 2008

Le cognassier du Japon chez Mme R. avait ouvert quelques-uns de ses innombrables boutons en fleurs, l'avant-veille d'hier, et dans le sud de la vallée du Rhône, hier, le cognassier du Japon semblait tout en fleurs, tel que les amandiers, dont certains déjà mêlé de verdure nouvelle, et les pêchers de certains champs. La région toute entière de Clermont-Ferrand se trouvait sous une immense nappe nuageuse basse et plate au-dessous, avant-hier, mais sans une brume, et les monts du Cantal s'élevant sur l'horizon étaient nettement visible... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]