jeudi 7 mai 2009

Je ne les remarque plus tellement, mais il y a toujours de somptueux nuages, grands et petits systèmes, cycloïdes, peignés ou vassalisés…
Posté par Mr Provansal à 22:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 23 novembre 2008

Loisir météo

Cher lecteur (adresse IP 81 52 143 25), pouvez-vous me dire quel temps il fait sur le nord du Vaucluse ? Si je peux vous être utile en remerciement de ces renseignements, merci de prendre contact par le biais d'un "commentaire".
Posté par Mr Provansal à 21:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 1 octobre 2008

Un grand service

Si vous étiez au festival d'Avignon le 21 juillet, vous pouvez peut-être faire quelque chose en cliquant là.
Posté par Mr Provansal à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 18 septembre 2008

De qui se moque-t-on ?

Il faut être abruti par la bêtise pour penser, ou laisser croire, qu'un acte aussi désemparé, désespéré, et intéressé à son résultat de façon si disproportionnée avec les implications de sa "réussite", que sont le vandalisme ou encore l'attaque physique contre une personne qui ne vous a rien fait (mais sur le seul motif d'opinions "spirituelles"), puisse être modifié dans sa donne, puisse être comme s'il n'avait pas eu lieu parce que son auteur fera l'objet de renseignements sur une fiche dès lors qu'il aura plus... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 20:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
lundi 21 juillet 2008

Sur Marseille

Promenade ce matin le long des immeubles dits de Fernand Pouillon (quoi que les architectes qui ont participé à la reconstruction de la rive nord du vieux port soient beaucoup plus nombreux). Une jeune femme au front hâlé dans une robe exigüe d'un blanc brillant un peu mais surtout dominé par un motif grenat décrivant de grands pétales tentaculaires qui étreignaient son buste et ses hanches comme cela aime vraisemblablement l'être hors le physique d'une toile, a répété trois fois au monsieur et à la dame plus âgés qui... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 13:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 29 juin 2008

Une voisine disait à son mari qui servait des grillades, hier soir au jardin public, en lui répondant à sa question "Tu la veux comment ?" de la sorte : "Comme la tienne mon chéri." Ce qui faisait marrer une autre voisine notant : "On va voir laquelle il va prendre…"
Posté par Mr Provansal à 21:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 25 mai 2008

Le gendarme a tiré sept fois.

C'était dans le Var il y a un jour ou deux et, bien-sûr, l'homme visé a cessé de fuir. Il était mort.
Posté par Mr Provansal à 19:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 22 mai 2008

SANS ET AVEC : au nom de la diversité !

La loi, si l'on se fie à des informations prises à la radio, s'est faite plus sinueuse encore aujourd'hui, puisque la possibilité légale demeure en France de pratiquer la culture d'organismes génétiquement modifiés, tandis qu'il reste aussi légal de ne pas le faire. Dans ce domaine comme dans d'autres, sans et avec sont exclusifs. Et sans, qui sur le plan stricte de la signification, correspond à une valeur négative, va donc automatiquement être dominé par avec, qui, sur le plan de la signification toujours, est une valeur positive.... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 21:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 11 mai 2008

Mai 1968 ; à l'image du temps

Ce qui semble difficile à faire entendre à une génération qui s'est déjà laissée instrumentaliser dans une publicité U. A. P. autour de 1990 et qui fête le 40ème anniversaire d'une époque dans une autre, réalisant ainsi la prévision des publicitaires d'U. A. P. ("une génération mal dans ses pompes sera mal dans ses pantoufles", sommairement dit), c'est que ceux qui sont venus après eux, ceux élevés dans la coda mollissant du moment fêté, ont une opportunité en moins… Parce que si l'on a été élevé de façon trop structurée, on... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 20:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 16 février 2008

Mr B. l'autre jour, alors que nous évoquions l'impressionnante santé de Mme R. qu'il connaît par ailleurs, me prit à témoin de son étonnement sur le fait qu'elle n'a pas un cheveu blanc. Et, ma réponse étant qu'elle se les teint, celui-ci trouva cette possibilité invraisemblable, prenant la figure de celui qui voit s'effondrer quelque mythe patiemment entretenu. Depuis, je me demande si cette feinte est d'une pudeur entre personnes âgées (Mr B. a environ dix ans de moins que Mme R.), ou bien s'il est possible qu'il soit à ce point... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]