lundi 30 juin 2008

Belle journée, toujours par animation de l'air d'ouest et d'Est, vent changeant mais jamais fort, au contraire, frais et doux, tandis que les escadrons de martinets rasent les cimes des arbres. Du nuage aussi, constamment changeant, nappe, masse, voile, haut puis moins haut, sans menace, plutôt des allures de promenade, ou d'espace exalté, perspectives sans horizon, démantelées mais dont quelques éléments de structure dérivent. La lumière biaisée périodiquement par ces nuées semblait moins forte presque tout le temps, se nuançant dans... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 29 juin 2008

Une voisine disait à son mari qui servait des grillades, hier soir au jardin public, en lui répondant à sa question "Tu la veux comment ?" de la sorte : "Comme la tienne mon chéri." Ce qui faisait marrer une autre voisine notant : "On va voir laquelle il va prendre…"
Posté par Mr Provansal à 21:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 29 juin 2008

Une première rose trémière s'ouvre, il a fait chaud de nouveau, mais avec une des ces brises de rêve qui font respirer l'espace, l'épanouissent. Ce matin, une flottille de nuages minuscules s'égayait dans le ciel éclatant, puis assez vite s'en allait vers le nord. Dans l'après-midi, d'autres nuages plus gros, plus dodus, circulaient à bonne allure, gardant leurs distances les uns des autres, ne faisant que passer comme un moment du paysage qu'est l'après-midi. Vers 18 h. 30, de nouveau une masse nuageuse, vers le nord-Est, cette fois,... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 29 juin 2008

Georges Perec, "Penser / Classer" (éd. Hachette 1985, p. 45)

"Sur un nombre impressionnant d'affiches apposées sur les encore récents abribus, trois bambins aux regards terriblement 'enfantins' ont, pendant une ou deux semaines, vers octobre dernier, adéquatement mis en valeur les pull-overs, écharpes et bérets susdécrits : leurs poses, leurs expressions, leurs vêtures, leurs relations, aussi bien sur le plan de la mythologie publicitaire que sur celui de ce que l'on pouvait supposer être la réalité (leur existence en tant que modèles, le rôle qu'on leur faisait jouer, le rôle qu'ils se... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 20:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 28 juin 2008

Hier matin, le jour commençait couvert, chargé, puis avec chaleur, et aujourd'hui, sorti de quelques passages ventés, de même, le ciel immense et chauffant l'air, nonobstant quelques courants d'air, l'apéritif dans le jardin public, et les feux de la Saint-Jean, la nuit, sur la colline à l'écart du village, dans l'obscurité totale sous les veilles de Cassiopée, par-delà les voitures, les personnes se retrouvant au coup d'œil.
Posté par Mr Provansal à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 26 juin 2008

Même avec du retard, le chèvrefeuille sent bon. Chez Mme R., les cerises commencent à être bien mûres, mais pas très sucrées, comme on dit cette année, les cerises… les pêches… Enfin, pas de prospective ici ; la journée restait sans nuage jusqu'à ce soir, mis à part quelques résidus de la nuit dans la vallée du Lot ce matin, et un immense cumulus développé en château, avec une tour de démonstration météorologique, qui se dressait plein nord, derrière les collines qu'il dominait vraisemblablement de plusieurs milliers de mètres, en fin... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 21:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 24 juin 2008

Toute la journée, le temps voilé fut lourd ; de bon matin on pouvait présager l'orage, on a fait beaucoup d'hypothèse parce que parfois c'était vraiment couvert, menaçant sous des allures chaleureuses. Le ciel pourtant présentait un côté ciel bleu, atténué, mais bleu, puis virant parfois complètement, sans que l'on voie la forme précise du nuage qui faisait écran. Cependant, il n'a pas plu. Si ce n'est deux ondées infimes, sortes de fausses alertes : trois gouttes énormes qui tombent, vous mouillent ponctuellement, déclarent d'emblée... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 23:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 23 juin 2008

Il a fait encore une de ces belles journées, parcourue d'un courant d'air qui donne soif, mais qui rafraîchit par moments. Il y avait 28 degrés en milieu de matinée, le ciel bleu sans arrêt, mais peut-être moins franc que les jours précédents. C'est la première fois que l'on a fermé les volets pendant la journée. Ce soir, entre 20 h. et 21 h., un voile nuageux s'était formé, très fin et continu depuis l'ouest, dégradant l'azur vers un blanc bleuté de façon homogène sur toute son étendue, de l'horizon jusqu'au zénith, puis s'est... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 23:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 22 juin 2008

Un vent lent, ample et généreux, promenant un peu d'air frais, s'était levé ce matin. La journée restant chaude et ensoleillée d'un bout à l'autre, sans le moindre nuage, et animée par des courants d'air plus ou moins forts, parfois même des bourrasques lentes mais gardant toute leur propriété de force momentanée.Il faisait 28 degrés ce soir, et le vent tout en douceur poursuit de nous rafraîchir.
Posté par Mr Provansal à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 21 juin 2008

Il y a dans les rues qui bordent le village la chaude odeur des soirs d'été, étayée par les premiers tons fanés et grisonnants des graminées qui portent leur fruit mûr, caressés latéralement par le soleil pâlissant tard dans la soirée du solstice, et miroitants un peu parmi les éclats de la verdure sous le même éclairage. Il a fait une journée de plein été depuis ce matin, par grands pans de lumière et d'ombres toujours nettes, dans un ciel uniment et constamment azuré, mis à part un nuage massif, sans doute colossal mais très... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 21:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]