samedi 9 février 2008

Coïncidence

Il fait un temps radieux depuis trois jours, et l'ordinateur qui recueille ces informations relatives au "temps qu'il a fait" refuse de démarrer depuis mercredi 6 II, au soir.
Posté par Mr Provansal à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 7 février 2008

Si le ciel paraît immobile, c'est aussi que les jours rallongent. Le brouillard est venu hier soir avec la nuit, on ne voyait pas le terrain de boules sur la droite de la place, et ce matin c'était pareil jusqu'en fin de matinée, suite à quoi le grand ciel bleu. Chez Mme R. il y avait des crocus, des jaunes, ouverts déjà la semaine dernière, mais il y avait aussi des violettes, odorantes.
Posté par Mr Provansal à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 6 février 2008

Pas encore sorti depuis ce matin, l'air pas froid mais humide, un voile haut mais épais et gris pâle d'où, par rapprochements successifs, tombe par moments une pluie fine, droite et régulière, qui est déjà sèche sur les toits, le ciel reste immobile, clair sans être lumineux.
Posté par Mr Provansal à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 5 février 2008

Il a fait beau temps du matin jusqu'au soir et, sans en avoir l'air, bien froid le matin. Dans le ciel bleu de l'après-midi, le nombre de sillages d'avions est devenu surprenant vers 17h. Il y en avait plus de quatorze à la fois au-dessus de la place et, chose singulière, quatre qui formaient un faisceau dont les lignes, coupées en un seul point par une trace perpendiculaire, montraient par leur foyer commun — la terre — combien les parallèles n'existent pas dans l'espace.
Posté par Mr Provansal à 22:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 4 février 2008

J'apprends à l'épicerie que "ça a tonné" la nuit dernière, à 3 h. du matin, d'abord un coup très fort, puis un coup moindre. Une cliente ajoute, comme je disais n'avoir pas entendu, que son mari non plus, ce que l'épicière savait depuis le matin (elle fait dépôt de pain), la cliente enchérissant : c'est que ses ronflement couvrent le tonnerre…
Posté par Mr Provansal à 22:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 4 février 2008

Un vent terrible agitait toute la nuit mais ce matin semblait passé, sous un ciel blanc balayé par la bruine lentement, et complètement blanc jusqu'en début d'après-midi, quelques incursions du ciel bleu, de rayons incidents, toujours dans les trois degrés. Puis il y a eu quelques ondées plus franches, dans des coups de vent passagers quand, juste avant 15 h. 30 une grosse raffale amenait une pluie non plus oblique mais carrément presque horizontale, de grosses gouttes pendant quelques minutes qui se sont interrompues, recommençant un... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 3 février 2008

Un vent vif et frais s'est levé dans la matinée d'hier, faisant voie pour l'éclairage franc du soleil hivernal, toute la masse nuageuse dégageant d'un trait, et passé midi le vent prenait encore de l'ampleur apportant le froid. Ce matin, c'était plein de brindilles cassées, le vent, tombé par la nuit, se relevant encore dans la matinée qui, d'ensoleillée tournait peu à peu vers voilée puis couverte à midi. Mais même dans les rayons matinaux, l'air qui semblait doux ne l'était pas, il avait gelé malgré les trois ou quatre degrés... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 1 février 2008

Attendant la neige, hier, nous avons eu le soleil, et l'attendant encore aujourd'hui, sous un ciel homogène et blanc du matin au soir, nous avons fini par avoir la pluie, sans régularité mais assez constante, par un ou deux degrés de trop pour qu'elle forme une neige.
Posté par Mr Provansal à 22:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 30 janvier 2008

Le ciel n'a pas cessé de pâlir depuis ce matin resserrant la densité d'un tissus de nuages lourds en froid qui, semblant hésiter ce matin, se sont installés à déjeuner, puis se sont invités à goûter et, partant (sic) sont restés à dîner. Le tout statique et tenant une température autour de trois degrés, ce qui ne semble pas déplaire à la mâche sauvage, qu'on ramasse partout dans les jardins.
Posté par Mr Provansal à 22:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 29 janvier 2008

La matinée froide au ciel timidement couvert ou découvert, sinon en milieu de matinée dans la vallée que le soleil remplissait. Je travaillais chez Mr B. qui s'est senti obligé de me prêter des gants parce que les poignées de la brouette se couvraient instantanément d'une pellicule de givre, et j'ai ratissé presque trois heures, mais en faisant des plans. J'avais prévu un thermos de thé, ce que j'ai regretté parce que Mr B. m'aurait offert une boisson chaude et que, en plus d'avoir empêché sa générosité, j'ai raté l'occasion de... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 16:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]