vendredi 1 août 2008

Un énorme nuage s'est élevé hier soir dans l'ouest proche, dominant l'horizon puis le ciel et promettant de la pluie après une journée lourde à 30 degrés et plus. Mais sous l'effet d'un mouvement d'air, le colosse nébuleux qui nous avait rapidement dominés s'est transporté plein nord, abandonnant le soleil et tous les jeux d'éclats, de fusées, qu'il lui avait proposés pendant un bon quart d'heure. Et s'il a plu, c'est ailleurs, un peu plus haut (notons que dans ce cas précis, haut désigne à la fois l'altitude et une latitude davantage... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 22:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 30 juillet 2008

Un ensemble de nuages petits, joufflus, groupés en lignes parallèles nord/sud ou en paquets, îlots, archipels, ont traversé le ciel bleu pendant toute la soirée d'ouest en Est, allant se perdre à présent dans les tons de nuit venant où leur blancheur donne tout son saoul. Ils laissent la place, là d'où ils viennent, à un couchant diffus, brumeux peut-être de chaleur. La journée à été lourde et ensoleillée. Un air frais marque le soir, courant.
Posté par Mr Provansal à 22:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 21 juillet 2008

Le vent s'est levé dans la nuit, ça se rafraîchissait sous la fenêtre ouverte où nous dormions, et nous l'avons fermée. Puis, dans une autre pièce, un rideau s'avançait avec une telle ampleur, devant une autre fenêtre ouverte, qu'il a renversé la corbeille à papier voisine. Le vent n'a pas cessé d'augmenter dans un ciel bleu uni, avec le caractère particulier que ces mots prennent dans la région, si bien qu'il ne fait chaud qu'entre les murs d'une rue côté soleil, mais dès que l'espace s'ouvre, la masse du courant d'air s'y engouffre.... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 13:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 18 juillet 2008

Il faisait un vent génial à Marseille cet après-midi, dans la ramure optimale et doucement verte des platanes qui se mouvait en lenteur, ample, et témoignant au regard de la fraîcheur communiquée par ce même vent dans les rues, animées de cet air délicieusement rafraîchissant dans le soleil et sa lumière. Ce soir pourtant, il fait lourd, et ce vent, qui ne s'était levé qu'aux alentours de 5 h., est entièrement tombé. Hier, la brume s'est vite éclipsée sans vent dans le milieu d'après-midi, et la soirée est restée belle jusqu'au... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 17 juillet 2008

Le  ciel s'est voilé dans la fin de matinée sur Marseille, et la lourdeur de cette brume n'empêche pas la sensation de froid peu sûre mais gênante alors qu'on travaille immobile dans une pièce aux volets fermés. La lumière est blanche, presque laiteuse lorsqu'on lève les yeux ; il y a des courants d'air marins.
Posté par Mr Provansal à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 14 juillet 2008

L'arrivée par des odeurs chaudes sur l'aire méditerranéenne s'est prolongée samedi par des lourdeurs d'après-midi dans Marseille où l'ondée finit par se prononcer au milieu de la nuit, tandis que sur la terrasse, pour fêter une amie, nous avions fait partir des ballons lestés par une baguette à laquelle du feu faisait rendre des étincelles dans le ciel où il y avait trente ballons. À 4 h. le sol était sec déjà ; tout hier, depuis le matin à retrouver les amis de la fête, il y avait des courants d'air dans les maisons, le ciel bleu... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 8 juillet 2008

Tandis qu'hier, du matin jusqu'au soir, il a fait une bonne journée avec de l'air, des nuages et du soleil dans les ciel bleu, sans chaleur trop marquée, mais avec une lumière resplendissante du soleil passant sous un ciel d'orage au couchant, créant un embrasement des collines au sud, avec ciel de plomb en arrière-plan de leur incandescence, et le départ d'un arc-en-ciel, sans autre conséquence qu'une pluie fine. Ce matin, le crachin régnait à dix kilomètres à la ronde, et tandis qu'au début les simples nuages bas laissaient penser... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 22:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 6 juillet 2008

Ce matin, le ciel plat comme une mer de nuages qui serait calme le soir, et la tête en bas… Puis il a semblé que les nuages se dissipaient, qu'ils se formaient en masses éparses, diverses, avec des grands intervalles d'un joli bleu matinale, et vlan, le ciel a tourné, versé dans une masse plus soudée, grise sombre et orographique : basse et tenant du brouillard sur les collines de C. ou de B. seulement d'une centaine de mètres plus en altitude. Il ne faisait plus que 16 degrés en début de soirée, pour encore 30 hier (avec un temps... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 23:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 3 juillet 2008

Cela s'est déclaré quand il faisait déjà bien nuit, le tonnerre ayant longtemps roulé. Quelques rafales resserrées pour donner le ton, aux environs de minuit, puis l'explosion du jour dans la nuit, le déferlement des gouttes abattues sur le toit, comme un joueur de cartes, d'un trait. Le son charmant devient brutal. Le gros de l'affaire n'a pas duré beaucoup plus que deux heures, mais le ciel a craqué soudain, bruit de l'arbre qui tombe, dernières fibres qui cèdent, qui finissent dans un éclatement. Le ciel pris d'un flash lorsque la... [Lire la suite]
Posté par Mr Provansal à 21:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 2 juillet 2008

Le temps, toute la journée à l'orage et dans les 30 degrés, l'est davantage encore ce soir, le vent tombé ne donnant que des amorces de rafales pouvant annoncer la pluie, des gros nuages lourds qui circulent, vont et viennent dans l'indécision, s'amenuisant même parfois, et s'il est tombé trois gouttes à 20 h. 30, le temps ne se décide pas à éclater.
Posté par Mr Provansal à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]