J'ajoute que Pontormo, dans son journal, mentionne surtout ce qu'il mange, par le menu, moins le temps qu'il fait, il note le froid, et des morceaux de son travail de peintre qui se mélange à ce qu'il mange. Il y a une édition récente et disponible, si quelqu'un veut le lire…